Brigitte Hue-Pillette, auteure.

« La peine de l’eau est infinie. »

Brigitte Hue-Pillette est mariée, mère de trois enfants.
Elle vit dans la région bordelaise.
Elle aime les orages d’été, les chevaux et les chiens, les balades dans la ville le matin, le fleuve et ses eaux mouvantes.
Passionnée de voyages, d’horizons lointains, elle raconte les univers décalés, des personnages égarés, des villes aux limites intemporelles.

Ses récits sont des contes étranges où deux personnages rencontrent un troisième et basculent dans un monde interlope.
Inspiré de l’univers des nouvellistes américains, et des rencontres de voyage, elle nous entrainne dans un imaginaire poétique et fantastique, qui n’est pas sans rappeler certaines séries fantasy de notre époque.

 

L’enfance en bandoulière

Deux enfants, Charlotte et Thadéus, partent sur les routes de France à la recherche de la mère de l’un d’eux. De Paris à Madrid en passant par Arcachon, Ils vont rencontrer des personnages hauts en couleur et s’aimer comme on ne s’aime qu’une fois la première fois.

Source : https://www.amazon.fr/JARDIN-ROUGE-nouvelle-recueil-nouvelles-ebook

 

Le Jardin rouge

Le village est nappé de brume. Noyées dans le brouillard, les gouttes de pluie dégringolent des arbres et tombent, fantomatiques, sur le sol.
Comme chaque année, au solstice d’hiver, Dame Marguerite, une vieille femme descend le sentier de la montagne qui mène au village. Elle porte une grande houppelande brune, qui traîne jusqu’à terre. Ses traits disparaissent derrière les tatouages bleu nuit dessinés sur son visage, en cercles concentriques, qui la marquent comme l’entaille d’un arbre. Ses yeux bleu noir, scrutent toute personne qui lui adresse la parole , pour dévorer ses pensées et lui arracher l’âme.

Source : http://brigitte-hue-pillette.iggybook.com