Un peu plus vers les gens, ainsi qu’avec

David Rougerie

Tentatives et réussites d’Ensembles !

Un peu plus vers les gens, ainsi qu’avec

Volonté permanente de se rapprocher
du quotidien d’inconnus sans curiosité mal placée ;
lieux où il y a lieu d’être des êtres ensemble,
aux bons endroits dans notre bon droit ;
camaraderies fidèles ou bien de passage
dans une existence…

Voici ici consignées et recueillies
quelques tentatives manquées mais souvent réussies
de ce désir souterrain ou clairement avoué :
vivre l’Autre comme une aventure.

Il y a de ces confréries étonnantes qui font que l’amitié est parfois « trônante », du premier à l’ultime regard avenante !

Pourquoi redirigeons-nous votre achat ?

Acheter le produit

Catégorie : Étiquette :

Description

Liste de Gratitude :

  • LE MONDE : « Un instant de grâce (la vie n’a pas d’âge). D’autant que le garçon n’en fait pas des tonnes… »
  • LE BIEN PUBLIC : « Un Festival Cours, Eau, Jardin vocabulairement musical et engagé avec David Rougerie qui laissait une large place aux dissonances, assonances, consonances et allitérations des mots pour laisser divaguer un jazz verbal. »
  • Le Journal de Saône-et-Loire : « Le jeune artiste poursuit avec opiniâtreté sa passion de jouer avec les mots à double sens, avec des calembours sur des sujets réels ou fictifs. Il aime pratiquer les jeux de mots au théâtre, au cabaret, et même en chantant, car il est aussi parolier et interprète de ses propres chansons. »
  • LE POPULAIRE : « David Rougerie mélange brillamment les styles. »
  • LA MONTAGNE : « Au delà de la lecture, David Rougerie a mis en avant l’étendue de ses talents d’artiste. »
  • La Tribune de Genève : « Un entretien particulier. »
  • L’IMPARTIAL: « Un artiste complet. »
  • LA PROVENCE : « Ce théâtre où le corps porte la voix qui porte le texte…3
  • FRANCE-GUYANE (journal) :  « David Rougerie crée tout un univers autour de la parole et l’écrit dans un souci permanent de curiosité avec sensibilité. Un personnage. »
  • LOÏC LANTOINE (chanson pas chantée) : « J’ai passé une excellente soirée. Il ne nous prend pas pour des cons avec ses textes. Il les dit pour chacun de nous qui l’écoutons. C’est bien. »
  • PASCAL PAPINI (comédien et metteur en scène) : « Un délinquant de l’écriture. »
  • ALLAIN LEPREST (poète et chanteur) : « Très juste. Peut-être que je ne lui ai pas dit assez combien je l’appréciais depuis que je le croise sur un plateau parfois. »
  • JEAN-LOUIS HOURDIN (comédien et metteur en scène) : « J’ai été étonné de cette chose si personnelle en même temps que si généreuse. Et puis les textes sont très beaux… »
  • PIERRE HENRI (humoriste et poète) : « Une sorte de jazz verbal, étrange et singulier. »
  • JEAN-LAURENT COCHET (professeur des Depardieu, Luchini, Auteuil…, metteur en scène, comédien) : « Intelligent comme personne. A plusieurs âges. Joue merveilleusement la situation ; la gestuelle elle-même est superbe, ses regards, son écoute. C’est complètement enthousiasmant. On se dit : il est donc tout cela mais qui est-il ? De la graine d’un grand interprète. Peut être un très grand. »
  • JEHAN (chanteur) : « A ce quelque chose qui n’appartient qu’à lui seul. »
  • LA RUE KETANOU (groupe chanson) : « Nous, David Rougerie, on aime bien. C’est de la vraie chanson. Il est de la famille. Allez le voir ! »
  • LOUIS ARTI (poète-chanteur) : « Le rouge rit à la façon des arbres et de la mer… Remet l’humain au centre de la pensée. »
  • PIERRE PAUL DANZIN (chanteur-auteur) : « Je l’adore en représentation, au théâtre ou au cabaret ! Mais qu’est-ce que j’aime aussi quand il se livre ! »