Gaarance Gold, écrivaine.

«  Un livre est un outil de liberté. » Jean Guéhenno

 

Gaarance Gold

Gaarance Gold

Passionnée d’écriture depuis toujours, j’ai commencé à formuler mes premiers essais à l’âge de douze ans seulement. N’ayant cependant que peu de temps à l’époque, j’ai écrit plusieurs livres non aboutis que j’ai laissés de côté. Durant mes années universitaires, le désir de créer s’étant intensifié, je me suis mise à écrire de manière plus régulière. En 2014, après ma licence d’arts du spectacle, j’ai tout arrêté et me suis entièrement consacrée à l’écriture, qui pour moi était devenue fondamentale. J’ai alors repris un ancien manuscrit que j’avais abandonné durant dix ans, et c’est ainsi qu’en septembre 2016, mon premier roman, « L’Eternel Combat d’Elizabeth Grant » a vu le jour grâce à l’autoédition. Suite à cette première expérience enrichissante, je me suis lancée dans l’élaboration d’un deuxième roman, « Hillong Road Tale », puis d’un troisième, « Lettres de Westrélia », tous deux sortis en 2017.

 

Antonia de Brivesey a tout pour être comblée. Récemment devenue héritière du royaume que dirigeait son père, le roi Richard, tragiquement décédé à la guerre, celle-ci se prépare à se marier et ainsi accéder au trône. Mais alors que les conflits perdurent sur les champs de bataille, Antonia, qui aspire à une tout autre vie, tombe sur une banale missive destinée à l’une de ses suivantes. Se mourant d’ennui dans un quotidien qui ne lui correspond pas, elle y répond en secret et commence alors à entretenir une mystérieuse relation épistolaire avec un certain Lord Felton…

Rosamount Grove, ses bourgades tranquilles, ses quartiers chics. Alors que rien ne semble pouvoir venir troubler le calme de cette charmante petite commune de Californie, Patricia Swanson, l’une de ses habitantes, est retrouvée violemment assassinée. Tandis qu’un vent de frayeur s’abat sur la ville, Éléonore Foster, une brillante étudiante en philosophie, fait la rencontre de Victor, un être mystérieux vivant reclus dans les ruines d’un couvent et qui possède d’étranges pouvoirs de guérison. Indubitablement sous son charme, elle le prend sous sa protection et se rend peu à peu compte de sa véritable nature… Mais qui est donc ce jeune homme que le sort semble désigner comme le coupable idéal ?

L’Angleterre. 1891. Après avoir brillamment obtenu son diplôme de droit, Elizabeth Grant, l’une des toutes premières femmes avocates de Grande-Bretagne, vient s’installer à Londres, la tête remplie de rêves et de projets. Alors que celle-ci est embauchée dans l’un des plus prestigieux cabinets juridiques de la ville, les jugements et les critiques véhémentes de la société de l’époque à son encontre ne tardent pas à se faire connaître. Face au rejet des autres et à un premier procès qui tourne mal, Elizabeth envisage de tout abandonner. C’est alors qu’elle fait la rencontre de Joshua, un orphelin vivant dans la rue, qui va considérablement bouleverser son existence…