Jean Ducreux, auteur.

«  Rien n’est permanent, sauf le changement. » Héraclite

Jean Ducreux

Jean Ducreux

Jean DUCREUX, auteur de polars en série, jouit d’un imaginaire riche d’expériences multiples grâce à dix années passées hors de France. Ce polyglotte compulsif s’exprime correctement dans six langues. Docteur en études américaines et ingénieur en TALN, Jean a enseigné le français, l’anglais, et le suédois, çà et là. Hypergeek et créateur d’une startup internet de 1991 à 2003, il a réussi à la vendre avant que la bulle n’éclate (Ouf !). Avant tout scénariste, il est devenu romancier sur le tard, avec des intrigues solides et des personnages attachants. Il revendique un peu de sagesse éprouvée par beaucoup d’erreurs, et un brin de jeunesse pour continuer à rêver…

 

La série : Des Crimes et des Routes

Le premier tome : Le Héros de la RD 311 (Novembre 2017)

Pitch : « Deux gendarmes futés traquent un meurtrier finaud qu’une jeune journaliste aux nobles idéaux érige en héros. »

Synopsis : Un homme taciturne est pris pour le sauveur de celui qu’il vient d’assassiner. Pour tous il est le Héros de la Route Départementale 311, celui qui a risqué sa vie pour tenter de secourir un chirurgien réputé, et que les pompiers dépêchés sur place ont trouvé inanimé près d’une voiture en feu, brûlé aux mains et au visage. Loubna Ammasri, une jeune journaliste idéaliste de la Tribune-Le Progrès, lassée des faits divers et de la morosité ambiante, fait de ce Luc Carvalet (c’est le nom du prétendu héros) une icône populaire dont la France entière se régale. Il s’agit évidemment d’un honneur que l’intéressé tient plus que tout à éviter. Les gendarmes de Saint-Symphorien-sur-Coise sont prêts à classer l’affaire. Mais un concours de circonstances les remet sur la piste du meurtrier, tout en les incitant à examiner en profondeur la personnalité trouble de sa victime.

La série : Des Crimes et des Routes

Le tome 2 : Le Fantôme de l’A72 (Sortie prévue en Juin 2018)

Loubna Ammasri est maman et fière de l’être. Elle rencontre ce qui reste de la famille Carvalet à Poncins, village de la Loire, mais ce week-end à la campagne va être le plus meurtrier et le plus traumatisant de sa vie de femme. Confrontée à la violence inouïe d’un mafieux est-européen, elle aura bien besoin de ses deux gendarmes pour se sortir de ce très mauvais pas. Ou pas.