Marjorie Levasseur, auteure.

« Il y a toujours dans le monde une personne qui en attend une autre, que ce soit en plein désert ou au cœur des grandes villes. Et quand ces deux personnes se rencontrent, et que leurs regards se croisent, tout le passé et tout le futur sont désormais sans la moindre importance. » Paulo Coelho – L’Alchimiste

 

Originaire de Nevers, j’ai d’abord suivi des études de droit à l’Université de Bourgogne dont j’ai obtenu une Maîtrise en 2001. Alors secrétaire juridique, j’ai opéré un revirement total dans mon parcours professionnel et suis devenue aide-soignante après avoir arrêté ma formation d’infirmière en 2014. Je ne peux plus aujourd’hui exercer ce métier mais j’en garde un profond attachement.

Grande lectrice devant l’éternel, c’est à force de lectures et grâce aux situations que j’ai rencontrées dans mon ancien travail que je me suis décidée à écrire mon premier récit en 2016.

Une parenthèse dans ta vie (Tome 1) 

Clémence, jeune aide-soignante aux Lilas, une maison de retraite située au cœur de la Nièvre, va faire la connaissance de Madeleine, une dame de 91 ans récemment arrivée aux Lilas… sur un malentendu.
Cette dernière a eu bien des malheurs dans sa vie et n’aspire aujourd’hui qu’à retrouver son unique arrière-petit-fils qui vit à l’autre bout de la France et qui ignore tout de son existence. Clémence va prendre la décision d’aider Madeleine dans sa quête.
Elle, qui n’a jamais franchi les frontières de sa Bourgogne natale, va partir à la recherche de ce jeune homme dont l’attitude n’aura de cesse de la déstabiliser. Mais Clémence réalisera bien vite que sous son apparence désinvolte et sarcastique, celui-ci cache de profondes blessures…

Il n’y a pas d’ombre sans lumière (Tome 2)

A des milliers de kilomètres de Clémence, Fred fait de son mieux son entrée chez les Beauchemin. En terre inconnue, il va devoir accepter que sa venue au Québec n’enchante pas tous les membres de sa nouvelle famille. Mais le défi qu’il doit relever n’est rien comparé aux vieux démons qu’affronte Clémence en France.
Livrée aux peurs de son enfance, loin de celui qu’elle aime, la jeune femme ne doit compter que sur elle-même pour faire face au retour de sa mère et aux conséquences qui en découlent. Pourra-t-elle trouver un nouvel allié dans cette tourmente ?
Toujours est-il que, malgré les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, les retrouvailles de Clémence et de Fred sur le sol français risquent d’être bien différentes de celles qu’ils avaient espérées…

Tout va bien, je t’aime (Tome 3)

La vie n’est presque jamais un long fleuve tranquille. C’est quand on est persuadé qu’on touche enfin au bonheur parfait ou qu’on n’a plus rien à attendre de la vie que le destin nous joue des tours.
Tout n’est alors que remise en question de ses propres certitudes.
Quels imprévus viendront chahuter Nathaniel et Nanou dans leur bonheur tout neuf ?
Quels doutes vont venir assaillir Clémence et Frédélian ?
Et quel grain de sable va perturber la routine tranquille au sein des Lilas ?
Entre amour et amitié, joie et déception, venez retrouver les personnages des deux premiers tomes de la série : Une parenthèse dans ta vie et Il n’y a pas d’ombre sans lumière.

Ces oiseaux qu’on met en cage

« Ces oiseaux qu’on met en cage » fait partie des dix romans sélectionnés dans la catégorie Réalisme pour le Prix Réalisme des Auteurs Inconnus.

SAMUEL, FABRICE, MANON, FRANCK, ANNE-LISE…   

Vu de l’extérieur, leur vie semble parfaite, mais doit-on toujours se fier aux apparences ?
Un jour, arrive le geste de trop, l’événement qui fait dérailler la marche routinière du train de l’existence. Les masques tombent, le vernis craque.
Au fil des rencontres, des tragédies, apparaît la nécessité pour ces jeunes gens et leur entourage d’évoluer, de retrouver une liberté perdue…
D’ouvrir la cage, quel que soit le prix à payer.

 

Te revoir à Penn Avel

Quatre années se sont écoulées depuis que Pauline, trente ans, est venue se terrer au Croisic dans la maison de sa grand-mère. Lors de son escapade annuelle à Nantes, elle fait la connaissance de Louis, un sans-abri septuagénaire qui la sauve in extremis d’un mauvais pas. Se sentant redevable, Pauline l’accueille dans cette grande maison. Louis est un homme mystérieux et méfiant, mais il accepte cette main tendue et se livre peu à peu à la jeune femme jusqu’à lui confier sa plus grande peine.
Pauline ne se doute pas un seul instant à quel point cet élan de générosité va changer sa vie…

 

Un grand merci à Nadou Bouquine qui nous offre ses si belles chroniques passionnées ! Rendez-vous sur son site !