Nina Oktava, auteure.

 » Je suis une jeune auteure amatrice née de de ses propres rêves et alimentée par les espérances et la confiance des autres.  » – N.O.

Je suis une jeune fille de 23 ans. J’écris depuis que je suis en âge de tenir un stylo et j’ai toujours rêvé d’avoir une de mes créations, un jour, entre mes mains. Ce fut un véritable rêve d’enfant que de publier mon premier roman.

Quand j’étais petite, c’était sûr, je voulais devenir écrivain. J’écrivais mes histoires à la main, dans des tas de cahiers et mon cousin, qui avait déjà la fibre commerciale, tentait de négocier une marge sur la vente de mes futurs livres. Nous devions avoir dix ans, mais il était sûr qu’il deviendrait riche grâce à moi. Je ne sais pas pourquoi ce souvenir me revient maintenant. Sûrement parce qu’au cours de l’adolescence, j’ai petit à petit abandonné mes espoirs et écrire est devenu de moins en moins important pour moi. Ce n’est qu’il y a deux ans, en rencontrant une personne formidable, que j’ai retrouvé le goût de raconter des choses. Cette personne m’a donné l’inspiration et a également largement inspiré l’un des deux personnages principaux de mon premier ouvrage. J’ai repris goût à tout ça, d’abord en écrivant pour moi, ensuite en écrivant sur des pages Facebook et sur Wattpad. Et enfin, à force, on m’a convaincue que ça méritait d’être concrétisé en format papier. Je n’avais pas envie de passer par une ME, c’était trop… Personnel, trop  » à moi « . J’ai vraiment mis trop de moi-même dans cette histoire pour la laisser être gérée par d’autres.

 

Un banc sur la plage - Maurice Revelli

« En l’espace de trois ans, j’avais détruit deux garçons, sous prétexte que je les avais trop aimés. J’aurais dû apprendre de mes erreurs, n’est-ce pas ? Seulement, ce ne fut pas le cas. »
Des secrets, de la noirceur, mais aussi la beauté d’une rencontre. Venez découvrir l’histoire de Nina et Mathias. Une romance moderne comme vous n’en avez encore jamais vu.

Pour son premier roman édité, Nina Oktava a décidé de nous faire partager une histoire d’amour authentique, avec ses bons et ses moins bons aspects. Elle profite de cet air de romance pour aborder des thèmes plus noirs tels que les ruptures, les addictions, les troubles mentaux, la dépression, les violences sexuelles, l’avortement, le suicide, tout en parvenant à les fondre dans le décor afin de ne pas faire de son livre une véritable tragédie. Elle tente de nous montrer, à travers cette mini-saga qui contiendra deux tomes, que malgré les difficultés et les horreurs de l’existence, la lumière est souvent là, au bout du tunnel. En grande fan de Harry Potter, elle a également décidé de dédier cette série à cette passion et à son auteur. Thème non-central, l’oeuvre de J.K. Rowling reste récurrente tout au long du récit, planant au-dessus des têtes de ses personnages et rappelant sans cesse pourquoi la vie vaut la peine qu’on se batte pour elle et à quel point l’amour est une source de magie puissante.
Si vous aimez les romances, si vous aimez les histoires de vie, si vous voulez de l’espoir, alors venez découvrir le début des aventures de Nina Latorre et de Mathias Novara dans ce premier opus :  » La face cachée des apparences « , de la série  » Péripéties d’une Potterhead amoureuse « .