Yaya Diallo, animateur.

« Au fil des présentations littéraires, au lieu de garder des préjugés naïfs, on a la chance d’apprendre un peu plus des autres et de nourrir les horizons du vivre ensemble. »

 

Diplômé en animation socioculturelle et éducative à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Guinée.
Arrivé à Lyon depuis octobre 2013, j’ai tout d’abord fait un choix délibéré en m’inscrivant à une formation intitulée Nouvelle économie et développement durable à l’Institut international pour la francophonie à l’université Jean moulin de Lyon 3, ceci pour préparer mon élan d’intégration dans le monde socioprofessionnel.
Ensuite, intéressé par les mouvements associatifs (un de mes centres d’intérêt ), j’ai approché peu à peu certaines associations lyonnaises dont Singa où je suis coresponsable du pole culture, Ecriture plurielle où je suis chargé du partenariat et Alter-egaux où je m’occupe du management d’un collectif d’artistes(avec à la clé un projet de professionnalisation) venus de divers horizons. C’est un privilège pour moi d’ailleurs de vivre la multiculturalité autour de la musique en France.
Convaincu du rôle prépondérant de la langue dans la promotion des valeurs de l’intégration et du vivre ensemble, je donne de mon temps de bénévolat au sein de l’association Écriture plurielle. Pour la première édition du SAE l’an dernier, j’ai été chargé d’animer les présentations d’auteurs, une expérience enrichissante que je compte renouveler pour cette deuxième édition prévue au mois de mai 2018, avec l’ambition à court terme de donner une dimension internationale à ce projet au sein de la francophonie.